Le CSA belge, en charge de la coordination de l'enquête à laquelle ont participé 17 opérateurs européens, vient de publier les premiers résultats de celle-ci. Les pertes économiques atteignent au minimum 25 % et grimpent jusqu'à 80 % dans certains secteurs, en particulier les télévisions et radios commerciales et les chaînes thématiques dédiées au sport, indique le communiqué. À l'échelle européenne, les premiers résultats montrent un impact plus marqué sur les médias locaux et régionaux. L'industrie du cinéma est également sévèrement touchée par la crise. Les services de vidéos à la demande et les plateformes de partage de contenus ont quant à eux vu leurs bénéfices augmenter durant la crise. Au sujet de ces dernières, l'Erga a adopté à l'unanimité une série de propositions concrètes adressée à la Commission Européenne, qui présentera son projet Digital Services Act (DSA) fin 2020. Ce projet devrait imposer de nouvelles obligations aux plateformes de partage de contenus. L'Erga demande notamment à la Commission européenne d'"adapter le régime de responsabilité" de ces plateformes afin de lutter contre la désinformation et les propos haineux. (Belga)

Le CSA belge, en charge de la coordination de l'enquête à laquelle ont participé 17 opérateurs européens, vient de publier les premiers résultats de celle-ci. Les pertes économiques atteignent au minimum 25 % et grimpent jusqu'à 80 % dans certains secteurs, en particulier les télévisions et radios commerciales et les chaînes thématiques dédiées au sport, indique le communiqué. À l'échelle européenne, les premiers résultats montrent un impact plus marqué sur les médias locaux et régionaux. L'industrie du cinéma est également sévèrement touchée par la crise. Les services de vidéos à la demande et les plateformes de partage de contenus ont quant à eux vu leurs bénéfices augmenter durant la crise. Au sujet de ces dernières, l'Erga a adopté à l'unanimité une série de propositions concrètes adressée à la Commission Européenne, qui présentera son projet Digital Services Act (DSA) fin 2020. Ce projet devrait imposer de nouvelles obligations aux plateformes de partage de contenus. L'Erga demande notamment à la Commission européenne d'"adapter le régime de responsabilité" de ces plateformes afin de lutter contre la désinformation et les propos haineux. (Belga)