Le gouvernement a déclenché l'état d'urgence pour les régions touchées. L'alerte au tsunami à entre-temps été levée, précise M. Glas. De nombreuses personnes se trouvent encore sous les décombres. Les opérations de sauvetage se poursuivent de manière intensive. Le président équatorien Rafael Correa a présenté ses condoléances aux victimes et à leurs proches. Il se trouvait en Europe au moment de la catastrophe et cherche à rentrer le plus rapidement possible au pays. "Le séisme a causé de graves dégâts", ajoute le président sur Twitter. Il a annoncé que la Colombie et l'Equateur allaient envoyer des équipes de secours. Des milliers de bâtiments ont été endommagés. Selon les secours, les principales routes reliant la côte à l'intérieur des terres sont bloquées. (Belga)