Un rapport d'expertise n'aurait sciemment pas été rédigé durant le procès d'assises des ex-gendarmes Madani Bouhouche et Robert Beijer, pointe la lettre. Un "oubli" qui démontre, selon le magistrat, que "Bouhouche et Beijer faisaient partie d'une organisation criminelle" peu commune.

Outre aux présidents de parti, la missive a également été adressée au procureur fédéral. Le magistrat, qui a aussi investigué sur l'organisation terroriste CCC, y critique la manière dont l'enquête sur les tueurs du Brabant a été menée.

Un rapport d'expertise n'aurait sciemment pas été rédigé durant le procès d'assises des ex-gendarmes Madani Bouhouche et Robert Beijer, pointe la lettre. Un "oubli" qui démontre, selon le magistrat, que "Bouhouche et Beijer faisaient partie d'une organisation criminelle" peu commune. Outre aux présidents de parti, la missive a également été adressée au procureur fédéral. Le magistrat, qui a aussi investigué sur l'organisation terroriste CCC, y critique la manière dont l'enquête sur les tueurs du Brabant a été menée.