Une participation à ce programme, que le Premier ministre britannique Boris Johnson a exclue à l'issue de l'accord de fin décembre avec l'UE sur les relations post-Brexit, devrait toutefois se faire "via le Royaume-Uni", a-t-elle reconnu. M. Johnson veut remplacer Erasmus+ par un nouveau programme national qu'il compte lancer en septembre et baptiser "programme Turing", du nom du célèbre mathématicien et cryptologue britannique Alan Turing. La ministre Williams ne voit dans ce programme qu'un piètre remplaçant d'Erasmus+. "J'examine toutes les possibilités pour m'assurer que les jeunes Gallois ne sortent pas perdants de cette décision, que le gouvernement ne devait pas prendre", a-t-elle dit. Elle étudie aussi les possibilités d'améliorer le programme Turing. L'Angleterre, la plus importante des nations constitutives du Royaume-Uni, ne dispose ni d'un gouvernement ni d'un parlement propres et est directement administrée par le gouvernement Johnson. (Belga)

Une participation à ce programme, que le Premier ministre britannique Boris Johnson a exclue à l'issue de l'accord de fin décembre avec l'UE sur les relations post-Brexit, devrait toutefois se faire "via le Royaume-Uni", a-t-elle reconnu. M. Johnson veut remplacer Erasmus+ par un nouveau programme national qu'il compte lancer en septembre et baptiser "programme Turing", du nom du célèbre mathématicien et cryptologue britannique Alan Turing. La ministre Williams ne voit dans ce programme qu'un piètre remplaçant d'Erasmus+. "J'examine toutes les possibilités pour m'assurer que les jeunes Gallois ne sortent pas perdants de cette décision, que le gouvernement ne devait pas prendre", a-t-elle dit. Elle étudie aussi les possibilités d'améliorer le programme Turing. L'Angleterre, la plus importante des nations constitutives du Royaume-Uni, ne dispose ni d'un gouvernement ni d'un parlement propres et est directement administrée par le gouvernement Johnson. (Belga)