Des armes à feu et plusieurs engins explosifs ont été utilisés lors de l'attaque de mercredi après-midi, qui a fait au moins deux morts et deux blessés, d'après les autorités. L'une de ces personnes, une femme, a été mortellement touchée devant la synagogue. On ignore si elle l'a été accidentellement. Quelques rues plus loin, une autre personne a été abattue alors qu'elle se cachait dans un restaurant à pita. On ignore encore le déroulement exact des événements. Septante personnes étaient présentes dans la synagogue au moment des faits. Elles ont été évacuées en fin d'après-midi. Les Juifs célèbrent ce mercredi Yom Kippour, leur fête la plus importante. Pour Max Privorozki, président de la communauté juive de Halle, il s'agit d'une attaque ciblée. Il souligne que l'auteur a tenté d'accéder au bâtiment à l'aide de grenades, d'armes et de bombes incendiaires. Le parquet anti-terroriste de Karlsruhe a été saisi de l'enquête. Selon une porte-parole, divers éléments indiquent une attaque en lien avec l'extrême-droite. D'après les médias allemands, le suspect arrêté est un Allemand, inconnu de la police et non-musulman. Il aurait agi seul, selon des sources sécuritaires. Les avertissements destinés à la population ont été levés peu après 18h00 à Halle. (Belga)