Sur les 288 nouveaux diagnostics au Victoria, seuls 26 sont liés à des cas connus, les autres font l'objet d'un traçage, a communiqué le Premier ministre régional, Daniel Andrews vendredi. "C'est un chiffre qui n'est pas bon et qui pourrait encore augmenter dans les jours à venir", a commenté le chef médical de l'Etat du Victoria, Brett Sutton, alors que les effets du retour au confinement ne devraient être constatés que d'ici deux semaines. Les cinq millions d'habitants de Melbourne observent en effet vendredi leur seconde journée de la nouvelle phase de "lock down" imposée pour les six prochaines semaines. Les autorités ont aussi demandé que les Melbourniens portent un masque quand ils ne peuvent pas respecter la distance sociale, bien que la mesure n'est pas rendue obligatoire. Le nouveau bilan communiqué par le Victoria est le nombre le plus élevé de cas détectés en 24h00 par un Etat australien depuis le début de la pandémie. Pour circonscrire la propagation de cette reprise de l'épidémie dans l'île-continent, l'Etat du Victoria est isolé du reste du pays, les frontières des autres Etats étant fermées à ses ressortissants. Soldats et policiers sont disposés aux check points pour contrôler les franchissements de ces frontières intérieures. D'autres Etats progressent en revanche dans leur déconfinement, le Queensland a rouvert ses frontières après 15 semaines de fermeture. Des embouteillages se sont dès lors formés dès les premières heures de la réouveture, allant jusqu'à 20 kilomètres de congestion à certains points frontraliers. La police a recommandé aux voyageurs de se munir de vivres, alors que le temps d'attente pourrait durer jusqu'à 72 heures. Le Queensland, troisième Etat le plus peuplé du pays, est apprécié des touristes pour ses nombreuses attractions dont la Grande Barrière de Corail. Les Australiens doivent en effet se rabattre sur le tourisme intérieur, alors que les frontières de leur pays restent fermées. Les résidents ne sont plus autorisés à quitter le territoire et les retours d'Australiens sont les seules entrées autorisées dans le gigantesque pays. Toutefois une quarantaine à l'hôtel leur est imposée à l'arrivée, prise en charge par les autorités. Quelque 28.00 personnes sont rentrées de la sorte au cours du mois passé. Face à cette situation et à la flambée de l'épidémie à Melbourne, en partie due à des retours, le gouvernemnt a annoncé que seules 4.000 personnes seraient dorénavant autorisées à rentrer par semaine. Soit près de moitié moins qu'à l'heure actuelle. La mesure sera imposée à partir de lundi prochain. "La décision que nous avons prise de réduire le nombre de retours de voyageurs en Australie vise à s'assurer que nous concentrons nos ressources sur les tests de dépistage et le retraçage". L'Australie, pays de 25 millions d'habitants, a enregistré plus de 9.000 cas confirmés de Covid-19 depuis fin janvier, dont 106 cas se sont révélés mortels. (Belga)

Sur les 288 nouveaux diagnostics au Victoria, seuls 26 sont liés à des cas connus, les autres font l'objet d'un traçage, a communiqué le Premier ministre régional, Daniel Andrews vendredi. "C'est un chiffre qui n'est pas bon et qui pourrait encore augmenter dans les jours à venir", a commenté le chef médical de l'Etat du Victoria, Brett Sutton, alors que les effets du retour au confinement ne devraient être constatés que d'ici deux semaines. Les cinq millions d'habitants de Melbourne observent en effet vendredi leur seconde journée de la nouvelle phase de "lock down" imposée pour les six prochaines semaines. Les autorités ont aussi demandé que les Melbourniens portent un masque quand ils ne peuvent pas respecter la distance sociale, bien que la mesure n'est pas rendue obligatoire. Le nouveau bilan communiqué par le Victoria est le nombre le plus élevé de cas détectés en 24h00 par un Etat australien depuis le début de la pandémie. Pour circonscrire la propagation de cette reprise de l'épidémie dans l'île-continent, l'Etat du Victoria est isolé du reste du pays, les frontières des autres Etats étant fermées à ses ressortissants. Soldats et policiers sont disposés aux check points pour contrôler les franchissements de ces frontières intérieures. D'autres Etats progressent en revanche dans leur déconfinement, le Queensland a rouvert ses frontières après 15 semaines de fermeture. Des embouteillages se sont dès lors formés dès les premières heures de la réouveture, allant jusqu'à 20 kilomètres de congestion à certains points frontraliers. La police a recommandé aux voyageurs de se munir de vivres, alors que le temps d'attente pourrait durer jusqu'à 72 heures. Le Queensland, troisième Etat le plus peuplé du pays, est apprécié des touristes pour ses nombreuses attractions dont la Grande Barrière de Corail. Les Australiens doivent en effet se rabattre sur le tourisme intérieur, alors que les frontières de leur pays restent fermées. Les résidents ne sont plus autorisés à quitter le territoire et les retours d'Australiens sont les seules entrées autorisées dans le gigantesque pays. Toutefois une quarantaine à l'hôtel leur est imposée à l'arrivée, prise en charge par les autorités. Quelque 28.00 personnes sont rentrées de la sorte au cours du mois passé. Face à cette situation et à la flambée de l'épidémie à Melbourne, en partie due à des retours, le gouvernemnt a annoncé que seules 4.000 personnes seraient dorénavant autorisées à rentrer par semaine. Soit près de moitié moins qu'à l'heure actuelle. La mesure sera imposée à partir de lundi prochain. "La décision que nous avons prise de réduire le nombre de retours de voyageurs en Australie vise à s'assurer que nous concentrons nos ressources sur les tests de dépistage et le retraçage". L'Australie, pays de 25 millions d'habitants, a enregistré plus de 9.000 cas confirmés de Covid-19 depuis fin janvier, dont 106 cas se sont révélés mortels. (Belga)