Lundi, l'adolescente avait écrit sur Twitter que l'embarcation à bord de laquelle elle traverse l'Atlantique devrait accoster mardi à New York. "Mer agitée au sud de la Nouvelle-Écosse. Mais les conditions près de New York seront plus lentes que prévu", avait-elle ensuite écrit. L'adolescente suédoise de 16 ans, à l'origine d'un mouvement mondial en faveur du climat, est partie le 14 août avec son père à bord d'un voilier de course zéro carbone, le Malizia II, skippé par Pierre Casiraghi, fils de la princesse Caroline de Monaco, et l'Allemand Boris Herrmann, afin d'assister au sommet mondial sur le climat organisé par le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres à New York en septembre. Elle a refusé de s'y rendre en avion à cause des émissions de carbone que ce transport génère. Pierre Casiraghi a mis gratuitement à sa disposition un bateau pour parcourir les 3.000 milles nautiques séparant les côtes britanniques des Etats-Unis. (Belga)