L'arrêté entre en vigueur ce vendredi à minuit et est d'application jusqu'au 25 avril, à l'exception de l'interdiction des voyages non essentiels vers et depuis l'étranger qui s'applique jusqu'au 18 avril. Comme annoncé, les mesures suivantes sont d'application: interdiction des rassemblements de plus de 4 personnes (enfants de moins de 13 ans non compris), fermeture des métiers de contacts non médicaux, poursuite de l'activité des magasins et prestations de services non essentiels selon un système de "click & collect" ou via un système de rendez-vous moyennant une série de conditions. Les commerces dits essentiels peuvent rester ouverts. L'arrêté en reprend la liste: alimentation, pharmacie, stations-services, librairies, magasins de tissus, fleuristes et pépinières, magasins de bricolage, boutiques télécom qui ne se limitent pas à la vente d'accessoires, etc. Le texte reprend également l'obligation du télétravail et de déclaration des fonctions qu'il est impossible d'exercer en télétravail auprès de l'ONSS. Comme annoncé la semaine passée, du 3 au 18 avril et les 24 et 25 avril, la capacité dans les trains sera limitée afin que les mesures sanitaires soient respectées. Les manifestations sur la voie publique doivent rester statiques et ne peuvent rassembler plus de 50 participants. (Belga)

L'arrêté entre en vigueur ce vendredi à minuit et est d'application jusqu'au 25 avril, à l'exception de l'interdiction des voyages non essentiels vers et depuis l'étranger qui s'applique jusqu'au 18 avril. Comme annoncé, les mesures suivantes sont d'application: interdiction des rassemblements de plus de 4 personnes (enfants de moins de 13 ans non compris), fermeture des métiers de contacts non médicaux, poursuite de l'activité des magasins et prestations de services non essentiels selon un système de "click & collect" ou via un système de rendez-vous moyennant une série de conditions. Les commerces dits essentiels peuvent rester ouverts. L'arrêté en reprend la liste: alimentation, pharmacie, stations-services, librairies, magasins de tissus, fleuristes et pépinières, magasins de bricolage, boutiques télécom qui ne se limitent pas à la vente d'accessoires, etc. Le texte reprend également l'obligation du télétravail et de déclaration des fonctions qu'il est impossible d'exercer en télétravail auprès de l'ONSS. Comme annoncé la semaine passée, du 3 au 18 avril et les 24 et 25 avril, la capacité dans les trains sera limitée afin que les mesures sanitaires soient respectées. Les manifestations sur la voie publique doivent rester statiques et ne peuvent rassembler plus de 50 participants. (Belga)