La cour d'appel de Bruxelles a entendu une dernière fois les parties dans ce dossier, avant de rendre une décision définitive le 29 octobre prochain. Il était déjà clair avant ces derniers débats qu'Albert II ne s'oppose plus à la demande formulée par Delphine Boël. Le 27 janvier dernier, peu après que la Cour de Cassation ait rejeté le pourvoi d'Albert II contre les précédentes décisions de la cour d'appel, ce dernier avait annoncé qu'il ne contesterait plus sa paternité à l'égard de Delphine Boël. Il avait affirmé que le test ADN révélait qu'il est son père biologique et qu'il ne s'opposerait donc plus à la demande de celle-ci d'être reconnu comme son père légal. (Belga)

La cour d'appel de Bruxelles a entendu une dernière fois les parties dans ce dossier, avant de rendre une décision définitive le 29 octobre prochain. Il était déjà clair avant ces derniers débats qu'Albert II ne s'oppose plus à la demande formulée par Delphine Boël. Le 27 janvier dernier, peu après que la Cour de Cassation ait rejeté le pourvoi d'Albert II contre les précédentes décisions de la cour d'appel, ce dernier avait annoncé qu'il ne contesterait plus sa paternité à l'égard de Delphine Boël. Il avait affirmé que le test ADN révélait qu'il est son père biologique et qu'il ne s'opposerait donc plus à la demande de celle-ci d'être reconnu comme son père légal. (Belga)