Selon la police de Bruges, le message est plutôt bien passé, seule poignée d'infractions ayant été constatées. A Ostende également, l'appel a également été bien suivi. Seuls huit jeunes ont été verbalisés pour non-respect de l'interdiction de rassemblement. "Tout se passe calmement. Il y a toutefois beaucoup de contrôles préventifs, mais la population s'en tient aux règles en général. Cet après-midi, il y avait beaucoup de gens sur le digue, mais tant que les gens tiennent leurs distances, il n'y a pas de problème", selon la police locale. A Blankenberge, la situation était aussi calme. "Il y avait bien quelques promeneurs, mais ce sont des gens des environs", selon les services de police. Dix-sept procès-verbaux ont toutefois été rédigés sur les voies d'accès à la cité balnéaire. "Il s'agissait de personnes qui n'avaient aucune bonne raison de se rendre à la Côte. Elles ont toutes dû rebrousser chemin". (Belga)

Selon la police de Bruges, le message est plutôt bien passé, seule poignée d'infractions ayant été constatées. A Ostende également, l'appel a également été bien suivi. Seuls huit jeunes ont été verbalisés pour non-respect de l'interdiction de rassemblement. "Tout se passe calmement. Il y a toutefois beaucoup de contrôles préventifs, mais la population s'en tient aux règles en général. Cet après-midi, il y avait beaucoup de gens sur le digue, mais tant que les gens tiennent leurs distances, il n'y a pas de problème", selon la police locale. A Blankenberge, la situation était aussi calme. "Il y avait bien quelques promeneurs, mais ce sont des gens des environs", selon les services de police. Dix-sept procès-verbaux ont toutefois été rédigés sur les voies d'accès à la cité balnéaire. "Il s'agissait de personnes qui n'avaient aucune bonne raison de se rendre à la Côte. Elles ont toutes dû rebrousser chemin". (Belga)