La température moyenne a été supérieure à la valeur normale pendant tous les mois, à l'exception du mois de juillet. La température la plus basse de l'année a été enregistrée à Elsenborn (Bütgenbach) le 23 janvier. Le mercure est tombé à -9,2°C. C'est la première fois depuis 1954 que l'on n'a pas enregistré de température inférieure à -10°C sur un an. A l'inverse, la température la plus élevée a été mesurée à Hérinnes (Pecq) le 31 juillet, il y faisait 38,2°C. Il n'a neigé que deux jours à Uccle, 2020 se place donc dans les quatre années avec le moins d'enneigement depuis le début des mesures. Sur les hauteurs, on a compté jusqu'à 34 cm de neige au Mont-Rigi (Waimes), le 28 février. L'année aura aussi été très ensoleillée, surtout en première partie. Au printemps, la durée d'insolation a atteint jusqu'à 740h46 à Uccle, alors que le normale n'est que de 463h58. Sur l'année, la durée totale d'insolation a été de 1.838h40, soit la 4e année la plus ensoleillée depuis 1981 (la normale étant de 1.544h35). (Belga)

La température moyenne a été supérieure à la valeur normale pendant tous les mois, à l'exception du mois de juillet. La température la plus basse de l'année a été enregistrée à Elsenborn (Bütgenbach) le 23 janvier. Le mercure est tombé à -9,2°C. C'est la première fois depuis 1954 que l'on n'a pas enregistré de température inférieure à -10°C sur un an. A l'inverse, la température la plus élevée a été mesurée à Hérinnes (Pecq) le 31 juillet, il y faisait 38,2°C. Il n'a neigé que deux jours à Uccle, 2020 se place donc dans les quatre années avec le moins d'enneigement depuis le début des mesures. Sur les hauteurs, on a compté jusqu'à 34 cm de neige au Mont-Rigi (Waimes), le 28 février. L'année aura aussi été très ensoleillée, surtout en première partie. Au printemps, la durée d'insolation a atteint jusqu'à 740h46 à Uccle, alors que le normale n'est que de 463h58. Sur l'année, la durée totale d'insolation a été de 1.838h40, soit la 4e année la plus ensoleillée depuis 1981 (la normale étant de 1.544h35). (Belga)