La gare centenaire de Laeken devient, après quatre années de rénovation, un endroit porteur de projets socio-artistiques pour et avec les habitants du Nord de Bruxelles. La restauration profonde des infrastructures de ce lieu est le fruit du contrat de quartier Bockstael avec son projet "culture pour tous". Elle a été réalisée par le bureau d'architectes B-Architecten. Les murs de la gare abriteront la Maison de la Création, mais serviront aussi à plusieurs associations comme les écoles de devoirs L'Amorce et celles du Groupe d'Entraide scolaire de Laeken (GESL), ou comme Laeken Découverte, qui organise des visites guidées, la Source Jaillissante, qui met en place des ateliers de couture, et la "K-Fête de la Gare", qui proposera de la petite restauration. Pour l'inauguration officielle ce dimanche, plusieurs spectacles ont eu lieu, notamment du "live painting", des récits de contes, des concerts, un apéro dansant ou encore des échanges de livres autour d'un brunch. (Belga)

La gare centenaire de Laeken devient, après quatre années de rénovation, un endroit porteur de projets socio-artistiques pour et avec les habitants du Nord de Bruxelles. La restauration profonde des infrastructures de ce lieu est le fruit du contrat de quartier Bockstael avec son projet "culture pour tous". Elle a été réalisée par le bureau d'architectes B-Architecten. Les murs de la gare abriteront la Maison de la Création, mais serviront aussi à plusieurs associations comme les écoles de devoirs L'Amorce et celles du Groupe d'Entraide scolaire de Laeken (GESL), ou comme Laeken Découverte, qui organise des visites guidées, la Source Jaillissante, qui met en place des ateliers de couture, et la "K-Fête de la Gare", qui proposera de la petite restauration. Pour l'inauguration officielle ce dimanche, plusieurs spectacles ont eu lieu, notamment du "live painting", des récits de contes, des concerts, un apéro dansant ou encore des échanges de livres autour d'un brunch. (Belga)