Cette interpellation intervient dans le cadre du dossier qui a débuté en avril dernier avec des perquisitions au club bruxellois, souligne la DH. Mercredi, l'agent de joueurs Christophe Henrotay et son bras droit Christophe Cheniaux ont également été interpellés. Tous deux ont été placés sous mandat d'arrêt pour blanchiment, corruption privée, association de malfaiteurs, faux et usage de faux. (Belga)