On doit voir si le sang des habitants montre des éléments inquiétants. L'analyse des échantillons et des questionnaires demande du temps, a reconnu le ministre mardi. Les toxicologues Greet Schoeters (UAntwerpen), Jan Tytgat (KULeuven) et Jacob de Boer (UvAmsterdam) y sont impliqués. L'échéance de "fin octobre" a fait froncer quelques sourcils, entre autres ceux de l'élu Vooruit Hannes Anaf, qui préside la commission d'enquête du parlement flamand consacré aux PFAS. Jusqu'à maintenant, on parlait du 15 octobre, a-t-il fait remarquer. (Belga)

On doit voir si le sang des habitants montre des éléments inquiétants. L'analyse des échantillons et des questionnaires demande du temps, a reconnu le ministre mardi. Les toxicologues Greet Schoeters (UAntwerpen), Jan Tytgat (KULeuven) et Jacob de Boer (UvAmsterdam) y sont impliqués. L'échéance de "fin octobre" a fait froncer quelques sourcils, entre autres ceux de l'élu Vooruit Hannes Anaf, qui préside la commission d'enquête du parlement flamand consacré aux PFAS. Jusqu'à maintenant, on parlait du 15 octobre, a-t-il fait remarquer. (Belga)