"L'analyse de la bourgmestre Moureaux relève de la politique de l'autruche"

09/01/19 à 11:52 - Mise à jour à 11:53

Source: Belga

(Belga) La secrétaire d'Etat bruxelloise à l'Egalité des chances Bianca Debaets (CD&V) réagit mercredi "avec stupéfaction" à l'interview accordée mardi soir à la VRT par la bourgmestre de Molenbeek Catherine Moureaux (PS). Selon la chrétienne-démocrate flamande, il est temps que la commune et ses jeunes saisissent leur chance.

L'analyse de Catherine Moureaux des faits de violences commis dans la nuit du Nouvel An dans le quartier Etangs Noirs à Molenbeek fait bondir Mme Debaets, à commencer par le fait que la socialiste a attendu une semaine avant de réagir. "L'analyse de la bourgmestre relève de la politique de l'autruche. Elle qualifie les scènes d'émeutes et le vandalisme de 'fêtes de jeunes', comme cela se passe aussi à l'étranger. Le remède qu'elle propose est tout aussi risible: 'organiser des concerts pendant les fêtes de fin d'année'. Mme la bourgmestre: il existe déjà des concerts à cette période ainsi qu'un feu d'artifice gratuit. Vous excusez des comportements qui ne peuvent pas l'être", lance Mme Debaets. La secrétaire d'Etat estime qu'il est grand temps que les auteurs soient réellement sanctionnés et que la commune de Molenbeek et ses jeunes profitent réellement des chances qui leur sont offertes. "Les auteurs d'actes de vandalisme doivent être recherchés et poursuivis. Ils sont responsables de ce qu'ils ont commis. Leurs parents aussi doivent aussi regarder les choses en face." "Les autorités mènent depuis des années une politique qui leur offre des opportunités. Ce que la bourgmestre a de mieux à faire, c'est de donner ce coup de pouce à ces jeunes qui en ont besoin, afin qu'ils puissent saisir les opportunités existantes", a conclu Mme Debaets. (Belga)

Nos partenaires