Le WWF a enregistré 23,7 millions d'euros de recettes en 2015-2016. Plus de 19,7 millions proviennent de particuliers. Les dons et les cotisations de 100.000 membres sont passés de 6,5 à 7,2 millions d'euros mais ce sont surtout les dons provenant d'héritages qui impressionnent. Quelque 12,5 millions sont issus de legs, soit une hausse exponentielle par rapport aux 502.785 euros reçus en 2014-2015. "Les legs augmentent en permanence. Nous avons noté l'an dernier un doublement en nombre. Un versement au WWF est un investissement dans l'avenir", affirme le porte-parole Koen Stuyck. "La grande différence en chiffres s'explique, elle, par un don très généreux de plus de 10 millions. Le donateur désire rester anonyme". Les entreprises ont versé 341.160 euros, soit une augmentation de 46.280 euros. Les institutions ont contribué pour 3,6 millions dans les recettes (3,1 millions l'année précédente). Côté dépenses, 82,6% (10 millions) sont allés à la préservation de la nature, via des projets et des actions de sensibilisation. La recherche de fonds a englouti 1,4 million et les frais administratifs 707.018 euros. (Belga)

Le WWF a enregistré 23,7 millions d'euros de recettes en 2015-2016. Plus de 19,7 millions proviennent de particuliers. Les dons et les cotisations de 100.000 membres sont passés de 6,5 à 7,2 millions d'euros mais ce sont surtout les dons provenant d'héritages qui impressionnent. Quelque 12,5 millions sont issus de legs, soit une hausse exponentielle par rapport aux 502.785 euros reçus en 2014-2015. "Les legs augmentent en permanence. Nous avons noté l'an dernier un doublement en nombre. Un versement au WWF est un investissement dans l'avenir", affirme le porte-parole Koen Stuyck. "La grande différence en chiffres s'explique, elle, par un don très généreux de plus de 10 millions. Le donateur désire rester anonyme". Les entreprises ont versé 341.160 euros, soit une augmentation de 46.280 euros. Les institutions ont contribué pour 3,6 millions dans les recettes (3,1 millions l'année précédente). Côté dépenses, 82,6% (10 millions) sont allés à la préservation de la nature, via des projets et des actions de sensibilisation. La recherche de fonds a englouti 1,4 million et les frais administratifs 707.018 euros. (Belga)