"Je suis honoré de la confiance que vous m'avez accordée comme ambassadeur des Etats-Unis en Russie durant cette période historiquement difficile pour les relations bilatérales", a écrit M. Huntsman dans la lettre à laquelle a eu accès le Salt Lake Tribune. Ce Républicain, critique de Donald Trump au début de sa campagne en 2016, était devenu l'un de ses soutiens après son élection. Homme d'affaires, il avait été ambassadeur à Singapour sous Bill Clinton et en Chine sous Barack Obama, deux présidents démocrates. D'après CNN, Donald Trump et le président russe Vladimir Poutine auraient discuté ce week-end de la possibilité de remplacer Jon Huntsman. Le journal Salt Lake Tribune indique que le diplomate souhaiterait regagner le poste de gouverneur de l'Utah qu'il a occupé précédemment. (Belga)