Selon le journal, la Région bruxelloise et la commune de Watermael-Boitsfort ont dû opposer des fins de non recevoir à certains desiderata tels qu'une demande de raser l'actuel édifice cruciforme pour en reconstruire un nouveau. Motif de ce refus: le complexe est inscrit sur le liste de sauvegarde de la Région bruxelloise, ce qui impose que toute modification doit passer par la Commission royale des monuments et des sites. Un réaménagement des bâtiments achopperait sur un obstacle de taille: son blindage alourdirait considérablement sa structure. Toujours selon L'Echo, la Région bruxelloise aurait proposé des sites alternatifs plus praticables aux autorités américaines, tels que celui de l'Otan à Evere, que l'organisation du traité transatlantique se prépare à quitter pour emménager de l'autre côté du boulevard Léopold III. (Belga)

Selon le journal, la Région bruxelloise et la commune de Watermael-Boitsfort ont dû opposer des fins de non recevoir à certains desiderata tels qu'une demande de raser l'actuel édifice cruciforme pour en reconstruire un nouveau. Motif de ce refus: le complexe est inscrit sur le liste de sauvegarde de la Région bruxelloise, ce qui impose que toute modification doit passer par la Commission royale des monuments et des sites. Un réaménagement des bâtiments achopperait sur un obstacle de taille: son blindage alourdirait considérablement sa structure. Toujours selon L'Echo, la Région bruxelloise aurait proposé des sites alternatifs plus praticables aux autorités américaines, tels que celui de l'Otan à Evere, que l'organisation du traité transatlantique se prépare à quitter pour emménager de l'autre côté du boulevard Léopold III. (Belga)