L'Allemand purge déjà une peine de réclusion criminelle à perpétuité en Allemagne pour un autre assassinat commis pour faciliter le vol, également d'un concessionnaire automobile. L'accusé n'a cessé de nier les accusations à son encontre et a affirmé que la victime avait été tuée par quelqu'un d'autre. Le jury ne l'a pas entendu de cette oreille. Steve Huypens avait été retrouvé dans un état critique, le 30 novembre 2007, dans son bureau du concessionnaire automobile P&S Cars à Schilde, en province d'Anvers. Il avait reçu une balle dans le front et dans le dos. L'assassin avait également bouté le feu au bureau, probablement pour camoufler les faits. Les deux personnes qui ont découvert la victime ont toutefois réussi à éteindre les flammes à temps. Le trentenaire avait été emmené à l'hôpital, où il a succombé à ses blessures. L'enquête de téléphonie a permis de montrer que l'accusé se trouvait sur les lieux au moment des faits. D'autres éléments l'ont également confondu et pas des moindres: l'arme du crime a été retrouvée dans sa camionnette. La peine de Fred Wittig sera déterminée ce vendredi. Il risque la prison à vie. (Belga)

L'Allemand purge déjà une peine de réclusion criminelle à perpétuité en Allemagne pour un autre assassinat commis pour faciliter le vol, également d'un concessionnaire automobile. L'accusé n'a cessé de nier les accusations à son encontre et a affirmé que la victime avait été tuée par quelqu'un d'autre. Le jury ne l'a pas entendu de cette oreille. Steve Huypens avait été retrouvé dans un état critique, le 30 novembre 2007, dans son bureau du concessionnaire automobile P&S Cars à Schilde, en province d'Anvers. Il avait reçu une balle dans le front et dans le dos. L'assassin avait également bouté le feu au bureau, probablement pour camoufler les faits. Les deux personnes qui ont découvert la victime ont toutefois réussi à éteindre les flammes à temps. Le trentenaire avait été emmené à l'hôpital, où il a succombé à ses blessures. L'enquête de téléphonie a permis de montrer que l'accusé se trouvait sur les lieux au moment des faits. D'autres éléments l'ont également confondu et pas des moindres: l'arme du crime a été retrouvée dans sa camionnette. La peine de Fred Wittig sera déterminée ce vendredi. Il risque la prison à vie. (Belga)