Un avion de transport médicalisé Airbus A400M a ramené, alités, de Gao (nord du Mali) à Cologne (ouest de l'Allemagne) trois des militaires allemands les plus grièvement blessés. Ils seront ensuite transférés vers l'hôpital militaire central de la Bundesweh à Coblence (ouest), selon l'agence de presse dpa. Un Casque bleu belge blessé dans la même attaque a pour sa part été rapatrié vers la Belgique par ambulance, puis examiné par des médecins militaires à l'Hôpital militaire Reine Astrid de Neder-over-Heembeek, au nord de Bruxelles, a précisé un porte-parole militaire à l'agence Belga. Son état de santé est "stable" et "ses jours ne sont plus en danger", a-t-il ajouté. Le militaire, dont ni le grade ni l'unité d'appartenance n'ont été precisés, sera ensuite hospitalisé dans un établissement civil, a-t-on poursuivi de même source. La force onusienne au sein de laquelle ces Casques bleus servaient, la Minusma (Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations unies pour la Stabilisation au Mali), avait annoncé vendredi que quinze de ses Casques bleus avaient été blessés dans une attaque au véhicule piégé menée tôt dans la journée contre une base temporaire près du village d'Ichagara, dans le nord du pays. La Minusma avait établi là une position depuis jeudi, le temps de sécuriser une opération de remorquage d'un véhicule de la mission, a indiqué une porte-parole de la mission. Le véhicule à remorquer avait été endommagé jeudi par l'explosion d'un engin explosif artisanal (en jargon un "Improvised Explosive Device", IED). (Belga)

Un avion de transport médicalisé Airbus A400M a ramené, alités, de Gao (nord du Mali) à Cologne (ouest de l'Allemagne) trois des militaires allemands les plus grièvement blessés. Ils seront ensuite transférés vers l'hôpital militaire central de la Bundesweh à Coblence (ouest), selon l'agence de presse dpa. Un Casque bleu belge blessé dans la même attaque a pour sa part été rapatrié vers la Belgique par ambulance, puis examiné par des médecins militaires à l'Hôpital militaire Reine Astrid de Neder-over-Heembeek, au nord de Bruxelles, a précisé un porte-parole militaire à l'agence Belga. Son état de santé est "stable" et "ses jours ne sont plus en danger", a-t-il ajouté. Le militaire, dont ni le grade ni l'unité d'appartenance n'ont été precisés, sera ensuite hospitalisé dans un établissement civil, a-t-on poursuivi de même source. La force onusienne au sein de laquelle ces Casques bleus servaient, la Minusma (Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations unies pour la Stabilisation au Mali), avait annoncé vendredi que quinze de ses Casques bleus avaient été blessés dans une attaque au véhicule piégé menée tôt dans la journée contre une base temporaire près du village d'Ichagara, dans le nord du pays. La Minusma avait établi là une position depuis jeudi, le temps de sécuriser une opération de remorquage d'un véhicule de la mission, a indiqué une porte-parole de la mission. Le véhicule à remorquer avait été endommagé jeudi par l'explosion d'un engin explosif artisanal (en jargon un "Improvised Explosive Device", IED). (Belga)