"Cette agence est en effet supprimée afin de simplifier la structure et la lisibilité de l'accompagnement institutionnel français dans l'énergie nucléaire auprès des partenaires internationaux", est-indiqué dans le décret. L'organisme avait été fondé sous l'impulsion du président de la République Nicolas Sarkozy, qui avait durant son mandat multiplié les accords bilatéraux de coopération nucléaire civile, ambitionnant de faire de la France un champion mondial du secteur. Dépendant du Commissariat à l'énergie atomique, l'établissement visait à "apporter l'expertise française aux Etats étrangers" désireux de "préparer leur environnement institutionnel, humain et technique à la mise en place d'une filière nucléaire civile", expliquait alors le gouvernement de François Fillon. (Belga)

"Cette agence est en effet supprimée afin de simplifier la structure et la lisibilité de l'accompagnement institutionnel français dans l'énergie nucléaire auprès des partenaires internationaux", est-indiqué dans le décret. L'organisme avait été fondé sous l'impulsion du président de la République Nicolas Sarkozy, qui avait durant son mandat multiplié les accords bilatéraux de coopération nucléaire civile, ambitionnant de faire de la France un champion mondial du secteur. Dépendant du Commissariat à l'énergie atomique, l'établissement visait à "apporter l'expertise française aux Etats étrangers" désireux de "préparer leur environnement institutionnel, humain et technique à la mise en place d'une filière nucléaire civile", expliquait alors le gouvernement de François Fillon. (Belga)