La semaine dernière, l'Afsca a décidé de retirer à la Raffinerie tirlemontoise l'autorisation d'exercer ses activités sur son site de Wanze. Cette décision faisait suite à la plainte d'un client qui affirmait avoir découvert des corps étrangers dans le sucre qui lui avait été livré. Au cours de l'enquête menée par l'Afsca, il est en effet apparu que des particules des silos de stockage pouvaient se décrocher ponctuellement et se retrouver dans le sucre.

Ce lundi, les responsables de la raffinerie ont rencontré l'Afsca. "Certains points doivent être améliorés avant que nous puissions reprendre nos activités. Concrètement, nous devons rénover le revêtement du fond du silo de stockage et inspecter tous les autres réservoirs afin de procéder à des rénovations là où cela s'avère nécessaire", commente une porte-parole.

La campagne betteravière commence le 18 septembre. La Raffinerie dit "mettre tout en oeuvre" pour être opérationnelle à cette date.

La semaine dernière, l'Afsca a décidé de retirer à la Raffinerie tirlemontoise l'autorisation d'exercer ses activités sur son site de Wanze. Cette décision faisait suite à la plainte d'un client qui affirmait avoir découvert des corps étrangers dans le sucre qui lui avait été livré. Au cours de l'enquête menée par l'Afsca, il est en effet apparu que des particules des silos de stockage pouvaient se décrocher ponctuellement et se retrouver dans le sucre. Ce lundi, les responsables de la raffinerie ont rencontré l'Afsca. "Certains points doivent être améliorés avant que nous puissions reprendre nos activités. Concrètement, nous devons rénover le revêtement du fond du silo de stockage et inspecter tous les autres réservoirs afin de procéder à des rénovations là où cela s'avère nécessaire", commente une porte-parole. La campagne betteravière commence le 18 septembre. La Raffinerie dit "mettre tout en oeuvre" pour être opérationnelle à cette date.