Actuellement, les riverains vivant dans un rayon de 10km autour d'une centrale nucléaire reçoivent des tablettes d'iode stable. L'iode a pour but de réduire les conséquences des rayonnements radiologiques sur la santé humaine en cas d'accident. Sur la base de plusieurs études, réalisées après la catastrophe nucléaire de Fukushima, il est désormais conseillé d'élargir la zone de distribution d'iode sur l'ensemble du territoire. L'avis du conseil compte encore dix autres points. Le conseil recommande notamment une mise à l'abri à 20 km des centrales et non plus à 10 km en cas d'accident. (Belga)

Actuellement, les riverains vivant dans un rayon de 10km autour d'une centrale nucléaire reçoivent des tablettes d'iode stable. L'iode a pour but de réduire les conséquences des rayonnements radiologiques sur la santé humaine en cas d'accident. Sur la base de plusieurs études, réalisées après la catastrophe nucléaire de Fukushima, il est désormais conseillé d'élargir la zone de distribution d'iode sur l'ensemble du territoire. L'avis du conseil compte encore dix autres points. Le conseil recommande notamment une mise à l'abri à 20 km des centrales et non plus à 10 km en cas d'accident. (Belga)