En octobre, un audit interne avait mis au jour une série de manquements "fondamentaux" et "graves" en matière de protection de données touchant à la sécurité des réacteurs nucléaires.

Interpellé à ce sujet la semaine passée en commission de l'Intérieur de la Chambre, le ministre Jan Jambon, en charge de la sécurité des centrales, a indiqué que l'AFCN a refusé d'octroyer les agréments en l'état actuel des systèmes de protection.

L'audit avait notamment pointé le fait qu'un sous-traitant de la société américaine gérant les badges d'accès disposait de "tous les nouveaux plans site security" et ce "à l'insu d'Electrabel".

En octobre, un audit interne avait mis au jour une série de manquements "fondamentaux" et "graves" en matière de protection de données touchant à la sécurité des réacteurs nucléaires.Interpellé à ce sujet la semaine passée en commission de l'Intérieur de la Chambre, le ministre Jan Jambon, en charge de la sécurité des centrales, a indiqué que l'AFCN a refusé d'octroyer les agréments en l'état actuel des systèmes de protection. L'audit avait notamment pointé le fait qu'un sous-traitant de la société américaine gérant les badges d'accès disposait de "tous les nouveaux plans site security" et ce "à l'insu d'Electrabel".