La justice soupçonne que des enfants congolais ont été envoyés dans un camp de vacances à Kinshasa par leurs parents peu méfiants mais qu'en réalité, ils se soient retrouvés dans un orphelinat, où ils ont été adoptés par des couples belges. L'orphelinat en question a depuis été fermé. La figure centrale de cette affaire serait la belgo-congolaise Julienne Mpemba. Il est déjà certain que les parents biologiques de quatre enfants adoptés par des Belges sont toujours en vie. (Belga)

La justice soupçonne que des enfants congolais ont été envoyés dans un camp de vacances à Kinshasa par leurs parents peu méfiants mais qu'en réalité, ils se soient retrouvés dans un orphelinat, où ils ont été adoptés par des couples belges. L'orphelinat en question a depuis été fermé. La figure centrale de cette affaire serait la belgo-congolaise Julienne Mpemba. Il est déjà certain que les parents biologiques de quatre enfants adoptés par des Belges sont toujours en vie. (Belga)