Après une phase de test en 2014 à Saint-Gilles et à Woluwe-Saint-Pierre, il a été décidé d'adopter le dispositif dans l'ensemble des communes de la capitale. Le public pourra procéder à un test grandeur nature en mai prochain, à l'occasion de la fête de l'Iris.

La Région a procédé à l'achat des machines pour équiper l'équivalent de 800 bureaux de vote. Dont coût: 10 millions d'euros. Cet équipement est censé servir pour toutes les élections jusqu'en 2030.

Le vote se fera de façon digitale, sur écran tactile. Il sera imprimé sur un document papier que l'électeur scannera lui-même et déposera dans une urne. A Bruxelles, un retour au vote papier aurait entraîné, pour certaines élections, la production d'un document dépassant de 16 fois la taille d'une feuille A4 pour atteindre 1,60 m de long.

Présentant ces premiers éléments d'information aux cotés du directeur de l'administration bruxelloise des Pouvoirs Locaux, le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort a insisté vendredi matin sur la nécessité d'encourager les 30% de citoyens de la capitale, non Belges (les européens et les non-européens), à aller voter.

Jusqu'à présent, ils sont, selon lui, moins nombreux à l'avoir fait qu'en 2012. Dans les prochaines semaines, la Région bruxelloise enverra un courrier aux électeurs étrangers potentiels pour les inviter à s'inscrire.

Par ailleurs, la région a d'ores et déjà mis en ligne un site dédié aux élections communales où les électeurs, candidats et intervenants dans le processus pourront trouver une information ciblée, durant la campagne, ainsi que les résultats, à partir du soir du scrutin.

Après une phase de test en 2014 à Saint-Gilles et à Woluwe-Saint-Pierre, il a été décidé d'adopter le dispositif dans l'ensemble des communes de la capitale. Le public pourra procéder à un test grandeur nature en mai prochain, à l'occasion de la fête de l'Iris.La Région a procédé à l'achat des machines pour équiper l'équivalent de 800 bureaux de vote. Dont coût: 10 millions d'euros. Cet équipement est censé servir pour toutes les élections jusqu'en 2030. Le vote se fera de façon digitale, sur écran tactile. Il sera imprimé sur un document papier que l'électeur scannera lui-même et déposera dans une urne. A Bruxelles, un retour au vote papier aurait entraîné, pour certaines élections, la production d'un document dépassant de 16 fois la taille d'une feuille A4 pour atteindre 1,60 m de long. Présentant ces premiers éléments d'information aux cotés du directeur de l'administration bruxelloise des Pouvoirs Locaux, le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort a insisté vendredi matin sur la nécessité d'encourager les 30% de citoyens de la capitale, non Belges (les européens et les non-européens), à aller voter. Jusqu'à présent, ils sont, selon lui, moins nombreux à l'avoir fait qu'en 2012. Dans les prochaines semaines, la Région bruxelloise enverra un courrier aux électeurs étrangers potentiels pour les inviter à s'inscrire. Par ailleurs, la région a d'ores et déjà mis en ligne un site dédié aux élections communales où les électeurs, candidats et intervenants dans le processus pourront trouver une information ciblée, durant la campagne, ainsi que les résultats, à partir du soir du scrutin.