La fermeture était intervenue après plusieurs inspections des contrôleurs de l'Afsca. Selon eux, il existait un danger de contamination à la salmonelle. Le ministre Ducarme avait alors décidé de retirer la reconnaissance de l'abattoir. Mais la société Lammens dit avoir fait beaucoup d'efforts ces dernières semaines afin de pouvoir redémarrer au plus vite ses activités. "Nous avons reçu cette semaine un premier avis positif de l'Afsca. Nous devions encore améliorer deux, trois points d'attention pour le test final qui avait lieu vendredi", a indiqué le CEO de l'entreprise, Koen Goossens. Lammens nv a bénéficié d'un avis favorable et peut reprendre ses activités dès lundi. Les 170 employés de l'entreprise peuvent donc retourner au travail. (Belga)

La fermeture était intervenue après plusieurs inspections des contrôleurs de l'Afsca. Selon eux, il existait un danger de contamination à la salmonelle. Le ministre Ducarme avait alors décidé de retirer la reconnaissance de l'abattoir. Mais la société Lammens dit avoir fait beaucoup d'efforts ces dernières semaines afin de pouvoir redémarrer au plus vite ses activités. "Nous avons reçu cette semaine un premier avis positif de l'Afsca. Nous devions encore améliorer deux, trois points d'attention pour le test final qui avait lieu vendredi", a indiqué le CEO de l'entreprise, Koen Goossens. Lammens nv a bénéficié d'un avis favorable et peut reprendre ses activités dès lundi. Les 170 employés de l'entreprise peuvent donc retourner au travail. (Belga)