M. Peeters a été élu au Parlement européen qui se réunit le 2 juillet pour tenir sa séance d'installation, au cours de laquelle les députés prêteront serment. Conformément à la loi électorale européenne, il devait faire un choix entre sa fonction de ministre - démissionnaire et en affaires courantes depuis la fin décembre - et son mandat parlementaire. Le temps pressait car c'est jeudi que la Chambre doit transmettre au Parlement européen la liste des élus du 26 mai. Le départ de M. Peeters du gouvernement fédéral implique son remplacement afin de respecter la parité linguistique au conseil des ministres. Le nom de son successeur devrait être connu jeudi. (Belga)

M. Peeters a été élu au Parlement européen qui se réunit le 2 juillet pour tenir sa séance d'installation, au cours de laquelle les députés prêteront serment. Conformément à la loi électorale européenne, il devait faire un choix entre sa fonction de ministre - démissionnaire et en affaires courantes depuis la fin décembre - et son mandat parlementaire. Le temps pressait car c'est jeudi que la Chambre doit transmettre au Parlement européen la liste des élus du 26 mai. Le départ de M. Peeters du gouvernement fédéral implique son remplacement afin de respecter la parité linguistique au conseil des ministres. Le nom de son successeur devrait être connu jeudi. (Belga)