Le parquet limbourgeois regarde souvent vers les Pays-Bas pour voir comment les problématiques commmunes y sont abordées, écrit le quotidien flamand. Mais, pour répartir les ressources, les autorités néerlandaises ne travaillent pas avec des critères tels que le nombre de magistrats par 100.000 habitants ou le volume de travail entrant mais bien avec celui de la quantité de travail accompli. Koen Geens n'entend pas aller aussi loin. Il a cependant besoin de chiffres objectifs sur la charge de travail. "De la part de tous les magistrats d'ailleurs, pas seulement de ceux du Limbourg. S'ils ne mesurent pas eux-mêmes leur travail, alors ils doivent me permettre de le faire à leur place", dit le ministre. (Belga)

Le parquet limbourgeois regarde souvent vers les Pays-Bas pour voir comment les problématiques commmunes y sont abordées, écrit le quotidien flamand. Mais, pour répartir les ressources, les autorités néerlandaises ne travaillent pas avec des critères tels que le nombre de magistrats par 100.000 habitants ou le volume de travail entrant mais bien avec celui de la quantité de travail accompli. Koen Geens n'entend pas aller aussi loin. Il a cependant besoin de chiffres objectifs sur la charge de travail. "De la part de tous les magistrats d'ailleurs, pas seulement de ceux du Limbourg. S'ils ne mesurent pas eux-mêmes leur travail, alors ils doivent me permettre de le faire à leur place", dit le ministre. (Belga)