Depuis le départ de François De Smet en mars dernier, Koen Dewulf assurait la direction de Myria par intérim. Juriste de formation, il a travaillé dans les années '90 au service juridique du centre d'intégration régional "Foyer" à Bruxelles. À la même époque, Koen Dewulf collaborait aussi avec le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme où il s'est familiarisé avec le travail politique. À partir de 2003, il a assumé des missions dans le domaine des migrations et du trafic d'êtres humains auprès de l'observatoire des migrations qui venait d'être créé au Centre pour l'égalité des chances. (Belga)

Depuis le départ de François De Smet en mars dernier, Koen Dewulf assurait la direction de Myria par intérim. Juriste de formation, il a travaillé dans les années '90 au service juridique du centre d'intégration régional "Foyer" à Bruxelles. À la même époque, Koen Dewulf collaborait aussi avec le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme où il s'est familiarisé avec le travail politique. À partir de 2003, il a assumé des missions dans le domaine des migrations et du trafic d'êtres humains auprès de l'observatoire des migrations qui venait d'être créé au Centre pour l'égalité des chances. (Belga)