"La sécurité est une priorité absolue pour KLM. Nous suivons de près tous les développements en relation avec la sécurité de l'espace aérien 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et nous organisons l'opération de manière à garantir la sécurité des vols", justifie l'entreprise. Après l'incident avec le drone, elle a donc décidé de ne plus survoler la région pour le moment. L'autorité de l'aviation civile américaine (FAA) a interdit jeudi à l'aviation civile de continuer à utiliser l'espace aérien contrôlé par Téhéran au-dessus du détroit d'Hormuz et du golfe d'Oman. (Belga)

"La sécurité est une priorité absolue pour KLM. Nous suivons de près tous les développements en relation avec la sécurité de l'espace aérien 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et nous organisons l'opération de manière à garantir la sécurité des vols", justifie l'entreprise. Après l'incident avec le drone, elle a donc décidé de ne plus survoler la région pour le moment. L'autorité de l'aviation civile américaine (FAA) a interdit jeudi à l'aviation civile de continuer à utiliser l'espace aérien contrôlé par Téhéran au-dessus du détroit d'Hormuz et du golfe d'Oman. (Belga)