Différentes agences de presse signalent le départ de ce train reconnaissable à sa couleur vert foncé et son liseré jaune, depuis la gare centrale de Pékin. Le leader nord-coréen était en visite en Chine pour la 4e fois, après trois passages chez ce puissant voisin en 2018. Parti de son pays lundi, il était arrivé à Pékin mardi pour y rencontrer le président chinois Xi Jinping. Les détails des discussions restent inconnus actuellement. Selon l'agence de presse sud-coréeenne Yonhap, Kim Jong Un a ensuite visité mercredi des sites industriels chinois, dont une usine pharmaceutique de l'entreprise chinoise Tong Ren Tang. (Belga)

Différentes agences de presse signalent le départ de ce train reconnaissable à sa couleur vert foncé et son liseré jaune, depuis la gare centrale de Pékin. Le leader nord-coréen était en visite en Chine pour la 4e fois, après trois passages chez ce puissant voisin en 2018. Parti de son pays lundi, il était arrivé à Pékin mardi pour y rencontrer le président chinois Xi Jinping. Les détails des discussions restent inconnus actuellement. Selon l'agence de presse sud-coréeenne Yonhap, Kim Jong Un a ensuite visité mercredi des sites industriels chinois, dont une usine pharmaceutique de l'entreprise chinoise Tong Ren Tang. (Belga)