Kevin courra la 1e série à 11h45 (belges). Il a hérité du bon couloir 6. Seul l'Américain Fred Kerley a couru plus vite que lui cette année (43.70 contre 44.79). Il s'élancera de la ligne 7 juste devant notre représentant. Kevin Borlée devra encore se méfier de Matthew Hudson-Smith qui a déjà couru en 44.48, du Trinidadien Lalonde Gordon, auteur dans le passé d'un 44.52 et du champion d'Europe 2012, le Tchèque Pavel Maslak, qui a déjà été crédité de 44.79. Tous s'élanceront devant le champion national. Jonathan doit être moins heureux. Il courra dans la 4e série à 12h12, où il ne dispose que du 4e chrono de la saison. Ses 45.09 le placent derrière le Bahaméen Steven Gardiner (44.26), l'Américain Wilbert London III (44.47) et le Jamaïcain Steven Gayle (44.99). Il devra aussi tenir compte du Dominicain Luguelin Santos, vice-champion olympique à Londres en 2012 et encore 4e à Pékin il y a deux ans. Son record est de 44.11. Plus difficile encore, "Jo" devra courir en aveugle au couloir 9. (Belga)

Kevin courra la 1e série à 11h45 (belges). Il a hérité du bon couloir 6. Seul l'Américain Fred Kerley a couru plus vite que lui cette année (43.70 contre 44.79). Il s'élancera de la ligne 7 juste devant notre représentant. Kevin Borlée devra encore se méfier de Matthew Hudson-Smith qui a déjà couru en 44.48, du Trinidadien Lalonde Gordon, auteur dans le passé d'un 44.52 et du champion d'Europe 2012, le Tchèque Pavel Maslak, qui a déjà été crédité de 44.79. Tous s'élanceront devant le champion national. Jonathan doit être moins heureux. Il courra dans la 4e série à 12h12, où il ne dispose que du 4e chrono de la saison. Ses 45.09 le placent derrière le Bahaméen Steven Gardiner (44.26), l'Américain Wilbert London III (44.47) et le Jamaïcain Steven Gayle (44.99). Il devra aussi tenir compte du Dominicain Luguelin Santos, vice-champion olympique à Londres en 2012 et encore 4e à Pékin il y a deux ans. Son record est de 44.11. Plus difficile encore, "Jo" devra courir en aveugle au couloir 9. (Belga)