Protégé de M. Nazarbaïev, qui avait pris les rênes du Kazakhstan en 1989 quand ce territoire était une république soviétique et qui contrôle totalement le parti Nour-Otan, Kassym-Jomart Tokaïev a reçu le soutien des 600 délégués du parti réunis en congrès extraordinaire dans la capitale Nur-Sultan. Diplomate chevronné, M. Tokaïev, 65 ans, a rapidement convoqué une élection présidentielle anticipée pour le 9 juin, alors que le scrutin n'était jusqu'alors prévu qu'en avril 2020. Ses adversaires potentiels ne sont pas connus. Son prédécesseur n'avait affronté que des concurrents au poids politique insignifiant et ne faisant pas campagne, lors d'élections qui n'ont jamais été considérées comme libres par les observateurs internationaux. (Belga)

Protégé de M. Nazarbaïev, qui avait pris les rênes du Kazakhstan en 1989 quand ce territoire était une république soviétique et qui contrôle totalement le parti Nour-Otan, Kassym-Jomart Tokaïev a reçu le soutien des 600 délégués du parti réunis en congrès extraordinaire dans la capitale Nur-Sultan. Diplomate chevronné, M. Tokaïev, 65 ans, a rapidement convoqué une élection présidentielle anticipée pour le 9 juin, alors que le scrutin n'était jusqu'alors prévu qu'en avril 2020. Ses adversaires potentiels ne sont pas connus. Son prédécesseur n'avait affronté que des concurrents au poids politique insignifiant et ne faisant pas campagne, lors d'élections qui n'ont jamais été considérées comme libres par les observateurs internationaux. (Belga)