Le député sp.a Dirk Van der Maelen va ainsi recevoir ce mercredi une citation en provenance du tribunal d'Audenarde, révèle L'Echo le même jour.

Selon Pascal Vanderveeren, l'un des avocats de Patokh Chodiev, "Monsieur Van der Maelen a de sa fonction une conception qui n'est pas celle que devrait avoir un président de commission". L'avocat fait notamment référence à des "propos complètement partisans" que le député aurait tenus dans la presse "à la veille du début des travaux".

Son travail, en commission, est également mis en cause, par exemple lors d'une réunion le 17 mai: "Monsieur Van der Maelen posait des questions tellement tendancieuses, avec une telle violence, qu'un des experts assistant la commission a dû intervenir", indique Pascal Vanderveeren, qui souhaite rappeler que son client "emploie quelque 80.000 personnes de par le monde" et que les agissements de la commission et de ses membres ne sont "pas sans répercussions sur ses activités professionnelles", "sans parler de l'aspect moral, du préjudice subi par son épouse et ses trois enfants."

Le député sp.a Dirk Van der Maelen va ainsi recevoir ce mercredi une citation en provenance du tribunal d'Audenarde, révèle L'Echo le même jour. Selon Pascal Vanderveeren, l'un des avocats de Patokh Chodiev, "Monsieur Van der Maelen a de sa fonction une conception qui n'est pas celle que devrait avoir un président de commission". L'avocat fait notamment référence à des "propos complètement partisans" que le député aurait tenus dans la presse "à la veille du début des travaux".Son travail, en commission, est également mis en cause, par exemple lors d'une réunion le 17 mai: "Monsieur Van der Maelen posait des questions tellement tendancieuses, avec une telle violence, qu'un des experts assistant la commission a dû intervenir", indique Pascal Vanderveeren, qui souhaite rappeler que son client "emploie quelque 80.000 personnes de par le monde" et que les agissements de la commission et de ses membres ne sont "pas sans répercussions sur ses activités professionnelles", "sans parler de l'aspect moral, du préjudice subi par son épouse et ses trois enfants."