"Toutes les questions doivent être abordées", a-t-elle souligné, faisant référence à l'arrivée potentielle d'un nouvel opérateur sur le marché des télécoms, ou encore à une éventuelle recherche de dividendes excessifs par l'entreprise. Proximus pourrait initier prochainement un plan de restructuration. Quelque 2.000 emplois seraient menacés, selon la CGSP et certains médias, qui citent des sources au sein du management. Le syndicat socialiste pense que cette possible restructuration est une conséquence de la proposition "incompréhensible" de l'ex-ministre des Télécommunications Alexander De Croo d'ouvrir le marché des télécoms à un quatrième opérateur. (Belga)

"Toutes les questions doivent être abordées", a-t-elle souligné, faisant référence à l'arrivée potentielle d'un nouvel opérateur sur le marché des télécoms, ou encore à une éventuelle recherche de dividendes excessifs par l'entreprise. Proximus pourrait initier prochainement un plan de restructuration. Quelque 2.000 emplois seraient menacés, selon la CGSP et certains médias, qui citent des sources au sein du management. Le syndicat socialiste pense que cette possible restructuration est une conséquence de la proposition "incompréhensible" de l'ex-ministre des Télécommunications Alexander De Croo d'ouvrir le marché des télécoms à un quatrième opérateur. (Belga)