Moscou accueillera une conférence consacrée à l'Afghanistan le 18 mars. Des invitations ont été adressées au gouvernement afghan, aux dirigeants politiques, aux talibans et aux représentants des États-Unis, de la Chine et du Pakistan. Cette conférence intervient au moment où Washington tente de donner un coup de fouet aux discussions visant à trouver une solution pacifique au conflit afghan. À l'approche de la date butoir du 1er mai à laquelle Washington pourrait retirer ses militaires d'Afghanistan, la nouvelle administration américaine a, pour sa part, proposé d'organiser une conférence sous l'égide des Nations unies entre les talibans et les responsables politiques afghans. Celle-ci devrait se tenir en Turquie en avril. L'objectif est de "finaliser un accord de paix". Les pourparlers de paix entre les talibans et les représentants du gouvernement afghan au Qatar se sont enlisés ces derniers mois. Ils font suite aux négociations menées l'année dernière entre Washington et les talibans. Les deux parties avaient signé l'année dernière un accord de retrait des troupes américaines d'Afghanistan après 19 ans d'intervention militaire. En contrepartie, les talibans s'étaient engagés à renoncer à la violence et à entamer des pourparlers de paix avec le gouvernement afghan. (Belga)

Moscou accueillera une conférence consacrée à l'Afghanistan le 18 mars. Des invitations ont été adressées au gouvernement afghan, aux dirigeants politiques, aux talibans et aux représentants des États-Unis, de la Chine et du Pakistan. Cette conférence intervient au moment où Washington tente de donner un coup de fouet aux discussions visant à trouver une solution pacifique au conflit afghan. À l'approche de la date butoir du 1er mai à laquelle Washington pourrait retirer ses militaires d'Afghanistan, la nouvelle administration américaine a, pour sa part, proposé d'organiser une conférence sous l'égide des Nations unies entre les talibans et les responsables politiques afghans. Celle-ci devrait se tenir en Turquie en avril. L'objectif est de "finaliser un accord de paix". Les pourparlers de paix entre les talibans et les représentants du gouvernement afghan au Qatar se sont enlisés ces derniers mois. Ils font suite aux négociations menées l'année dernière entre Washington et les talibans. Les deux parties avaient signé l'année dernière un accord de retrait des troupes américaines d'Afghanistan après 19 ans d'intervention militaire. En contrepartie, les talibans s'étaient engagés à renoncer à la violence et à entamer des pourparlers de paix avec le gouvernement afghan. (Belga)