Sur proposition des ministres de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) et de la Défense Steven Vandeput (N-VA) et sur base de l'analyse des différents services de sécurité, le Comité ministériel restreint a décidé de mobiliser progressivement jusqu'à 300 militaires pour renforcer les mesures de vigilance et de sécurité.

"Les militaires mobilisés seront armés et auront principalement pour tâche la surveillance de certains sites. Ils viendront en renfort des services de police", peut-on lire dans le communiqué. "Cette mesure fera l'objet d'une évaluation régulière avec les services compétents".

Le Gouvernement fédéral salue également "le professionnalisme des services de sécurité et de police ainsi que l'engagement de la Défense au service de la protection de nos concitoyens".

Sur proposition des ministres de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) et de la Défense Steven Vandeput (N-VA) et sur base de l'analyse des différents services de sécurité, le Comité ministériel restreint a décidé de mobiliser progressivement jusqu'à 300 militaires pour renforcer les mesures de vigilance et de sécurité. "Les militaires mobilisés seront armés et auront principalement pour tâche la surveillance de certains sites. Ils viendront en renfort des services de police", peut-on lire dans le communiqué. "Cette mesure fera l'objet d'une évaluation régulière avec les services compétents". Le Gouvernement fédéral salue également "le professionnalisme des services de sécurité et de police ainsi que l'engagement de la Défense au service de la protection de nos concitoyens".