Le Club de Bruges, privé de Refaelov, blessé, avait entamé la rencontre de manière agressive, et a dominé le jeu durant tout le match. Les Mauves n'ont pas réellement eu voix au chapitre, accumulant les erreurs et récoltant quatre cartons jaunes. A la 24e, Diaby débloquait logiquement le marquoir, de la tête, sur une passe de Meunier, avant de doubler la mise sur une passe de Claudemir à la 29e. En seconde mi-temps, un supporter brugeois a failli venir gâcher la fête, provoquant une interruption de match de quelques minutes après avoir laissé exploser un projectile tout près de Leander Dendoncker. Mais c'est le seul incident qu'il y eu à déplorer, dans une rencontre encore marquée par une réalisation de Vanaken, de la tête, à la 62e, puis un penalty plein de symbole confié à Timmy Simons, qui n'a pas manqué de sauter dans les bras de Preud'homme après son changement. (Belga)

Le Club de Bruges, privé de Refaelov, blessé, avait entamé la rencontre de manière agressive, et a dominé le jeu durant tout le match. Les Mauves n'ont pas réellement eu voix au chapitre, accumulant les erreurs et récoltant quatre cartons jaunes. A la 24e, Diaby débloquait logiquement le marquoir, de la tête, sur une passe de Meunier, avant de doubler la mise sur une passe de Claudemir à la 29e. En seconde mi-temps, un supporter brugeois a failli venir gâcher la fête, provoquant une interruption de match de quelques minutes après avoir laissé exploser un projectile tout près de Leander Dendoncker. Mais c'est le seul incident qu'il y eu à déplorer, dans une rencontre encore marquée par une réalisation de Vanaken, de la tête, à la 62e, puis un penalty plein de symbole confié à Timmy Simons, qui n'a pas manqué de sauter dans les bras de Preud'homme après son changement. (Belga)