C'est Massimo Bruno, de l'extérieur du pied droit, qui a habilement bluffé le gardien trudonnaire Lucas Pirard, surpris par la trajectoire inattendue du ballon, pour l'ouverture sur score dès la 18e minute (1-0). Il aura ainsi fallu attendre la 4e journée pour assister au 2e goal de la saison des champions de Belgique. Mais la réponse des Canaris a été immédiate, Yohan Boli égalisant du gauche à bout portant sur un centre de Charilaos Charisis 3 minutes plus tard (1-1, 21e). Un beau but, mais quelle passivité de la défense locale! Les mauves auraient pu et dû reprendre l'avantage à la 30e grâce à un dribble d'Henry Onyekuru, fautivement (naïvement) enrayé dans le rectangle par Stelios Kitsiou. Mais leur capitaine Sofiane Hanni galvauda l'occasion, Pirard détournant l'envoi dont l'auteur n'avait pu masquer le coin (droit) visé. Ce fut alors au tour de Matz Sels de s'illustrer sur un excellent tir de Charisis (33e). Le portier anderlechtois s'inclina ensuite sur une magnifique reprise de la tête d'Alexis de Sart, annulée pour hors-jeu (36e). La dernière occasion de la 1e mi-temps fut pour Onyekuru qui conclut en plein sur Pirard à la 43e. Saint-Trond remonta sur la pelouse avec sa dernière recrue, l'ancien mauve Jonathan Legear. L'ailier venu du Standard se montra d'emblée dangereux sous un concert de coups de sifflet. C'est lui pourtant qui surgit devant Ivan Obradovic pour reprendre victorieusement un centre de Jordan Botaka auquel Chipciu avait laissé toute liberté de déborder (1-2, 53e). Hanni offrit l'égalisation sur un plateau à Bruno dans la minute suivante, mais celui-ci tira mollement sur Pirard. Il était visiblement grand temps de sortir Lukasz Teodorczyk du banc et d'y asseoir Isaac Thelin. Ce qui se produisit à la 62e. Trop tard car Boli, avec la complicité d'un intenable Legear, porta le score à 1-3 (66e) 4 minutes après l'entrée du Polonais sur la pelouse. René Weiler lança bien Nicolae Stanciu et l'ex-trudonnaire Pieter Gerkens dans la bagarre en désespoir de cause, mais l'affaire était entendue. Même si Teodorczyk réussit au moins à prouver qu'il savait encore marquer en réduisant le score (2-3) de près à la 87e. Au coup de sifflet final de Wim Smet, ce n'était plus Jonathan Legear, mais leurs propres joueurs que fustigaient les huées du public Au classement Saint-Trond, qui avait déjà battu La Gantoise (3-2) et le Standard (1-0), est 4e avec 9 points sur 12, alors qu'Anderlecht, 10e, accuse 8 points de retard sur Charleroi (et Bruges si celui-ci gagne à Courtrai à 18 heures)... (Belga)

C'est Massimo Bruno, de l'extérieur du pied droit, qui a habilement bluffé le gardien trudonnaire Lucas Pirard, surpris par la trajectoire inattendue du ballon, pour l'ouverture sur score dès la 18e minute (1-0). Il aura ainsi fallu attendre la 4e journée pour assister au 2e goal de la saison des champions de Belgique. Mais la réponse des Canaris a été immédiate, Yohan Boli égalisant du gauche à bout portant sur un centre de Charilaos Charisis 3 minutes plus tard (1-1, 21e). Un beau but, mais quelle passivité de la défense locale! Les mauves auraient pu et dû reprendre l'avantage à la 30e grâce à un dribble d'Henry Onyekuru, fautivement (naïvement) enrayé dans le rectangle par Stelios Kitsiou. Mais leur capitaine Sofiane Hanni galvauda l'occasion, Pirard détournant l'envoi dont l'auteur n'avait pu masquer le coin (droit) visé. Ce fut alors au tour de Matz Sels de s'illustrer sur un excellent tir de Charisis (33e). Le portier anderlechtois s'inclina ensuite sur une magnifique reprise de la tête d'Alexis de Sart, annulée pour hors-jeu (36e). La dernière occasion de la 1e mi-temps fut pour Onyekuru qui conclut en plein sur Pirard à la 43e. Saint-Trond remonta sur la pelouse avec sa dernière recrue, l'ancien mauve Jonathan Legear. L'ailier venu du Standard se montra d'emblée dangereux sous un concert de coups de sifflet. C'est lui pourtant qui surgit devant Ivan Obradovic pour reprendre victorieusement un centre de Jordan Botaka auquel Chipciu avait laissé toute liberté de déborder (1-2, 53e). Hanni offrit l'égalisation sur un plateau à Bruno dans la minute suivante, mais celui-ci tira mollement sur Pirard. Il était visiblement grand temps de sortir Lukasz Teodorczyk du banc et d'y asseoir Isaac Thelin. Ce qui se produisit à la 62e. Trop tard car Boli, avec la complicité d'un intenable Legear, porta le score à 1-3 (66e) 4 minutes après l'entrée du Polonais sur la pelouse. René Weiler lança bien Nicolae Stanciu et l'ex-trudonnaire Pieter Gerkens dans la bagarre en désespoir de cause, mais l'affaire était entendue. Même si Teodorczyk réussit au moins à prouver qu'il savait encore marquer en réduisant le score (2-3) de près à la 87e. Au coup de sifflet final de Wim Smet, ce n'était plus Jonathan Legear, mais leurs propres joueurs que fustigaient les huées du public Au classement Saint-Trond, qui avait déjà battu La Gantoise (3-2) et le Standard (1-0), est 4e avec 9 points sur 12, alors qu'Anderlecht, 10e, accuse 8 points de retard sur Charleroi (et Bruges si celui-ci gagne à Courtrai à 18 heures)... (Belga)