"Le commissaire à l'Union de la sécurité soutiendra la mise en ?uvre de l'Agenda européen de la sécurité adopté par la Commission le 28 avril 2015. Il contribuera à créer une Union de la sécurité opérationnelle et effective, comme la Commission l'a annoncé dans sa communication du 20 avril 2016", précise la Commission dans un communiqué. Le président Juncker a envoyé une lettre de mission à Julian King détaillant ses principales tâches et responsabilités dans le cadre de sa nouvelle fonction. Julian King travaillera sous la supervision du Premier vice-président de la Commission, Frans Timmermans, et en collaboration avec le commissaire aux Affaires intérieures et à la Migration, Dimitris Avramopoulos. Jean-Claude Juncker a informé de son choix le président du Parlement européen Martin Schulz ainsi que le président du Conseil de l'Union européenne, le Premier ministre slovaque Robert Fico. Le Parlement européen devra se prononcer sur le choix du commissaire et de son portefeuille avant que le Conseil de l'UE ne le désigne officiellement. En attendant, le candidat-commissaire ne participera pas aux réunions du collège, précise la Commission. (Belga)

"Le commissaire à l'Union de la sécurité soutiendra la mise en ?uvre de l'Agenda européen de la sécurité adopté par la Commission le 28 avril 2015. Il contribuera à créer une Union de la sécurité opérationnelle et effective, comme la Commission l'a annoncé dans sa communication du 20 avril 2016", précise la Commission dans un communiqué. Le président Juncker a envoyé une lettre de mission à Julian King détaillant ses principales tâches et responsabilités dans le cadre de sa nouvelle fonction. Julian King travaillera sous la supervision du Premier vice-président de la Commission, Frans Timmermans, et en collaboration avec le commissaire aux Affaires intérieures et à la Migration, Dimitris Avramopoulos. Jean-Claude Juncker a informé de son choix le président du Parlement européen Martin Schulz ainsi que le président du Conseil de l'Union européenne, le Premier ministre slovaque Robert Fico. Le Parlement européen devra se prononcer sur le choix du commissaire et de son portefeuille avant que le Conseil de l'UE ne le désigne officiellement. En attendant, le candidat-commissaire ne participera pas aux réunions du collège, précise la Commission. (Belga)