Vermote, 28 ans, actuellement sous les ordres de Patrick Lefevere pour la septième saison consécutive, retrouvera ainsi son compatriote Serge Pauwels et le sprinter britannique Mark Cavendish, dont il était déjà le poisson-pilote de 2013 à 2015. "Je dois avouer que quitter Quick-Step n'était pas une décision facile à prendre", avoue Vermote qui sort d'un Tour de France où il a vu cinq fois son leader Marcel Kittel lever les bras au ciel. "Je faisais partie de la famille dans cette équipe. Mais le temps de faire le pas suivant dans ma carrière était venu. La confiance de Dimension Data à mon égard m'a incité à le franchir. Ils veulent miser sur moi dans les classiques d'avant-saison et je pense être capable de leur offrir les résultats qu'ils attendent de moi". Vermote, qui pouvait rester chez Quick-Step Floors, était également convoité par AG2R La Mondiale. (Belga)

Vermote, 28 ans, actuellement sous les ordres de Patrick Lefevere pour la septième saison consécutive, retrouvera ainsi son compatriote Serge Pauwels et le sprinter britannique Mark Cavendish, dont il était déjà le poisson-pilote de 2013 à 2015. "Je dois avouer que quitter Quick-Step n'était pas une décision facile à prendre", avoue Vermote qui sort d'un Tour de France où il a vu cinq fois son leader Marcel Kittel lever les bras au ciel. "Je faisais partie de la famille dans cette équipe. Mais le temps de faire le pas suivant dans ma carrière était venu. La confiance de Dimension Data à mon égard m'a incité à le franchir. Ils veulent miser sur moi dans les classiques d'avant-saison et je pense être capable de leur offrir les résultats qu'ils attendent de moi". Vermote, qui pouvait rester chez Quick-Step Floors, était également convoité par AG2R La Mondiale. (Belga)