Le jour de sa disparition, le 4 mai, la jeune femme de 23 ans devait rejoindre des amies à vélo à Anvers depuis la commune de Schilde. Le lendemain, des vêtements tachés de sang et le panier de sa bicyclette avaient été retrouvés à proximité du canal Albert, où son GSM avait également émis un dernier signal. Son corps a finalement été découvert le 6 mai dans le canal Albert à Merksem, entre Schilde et Anvers. La police a arrêté le suspect le même jour. Il avait été filmé en rue, le panier du vélo de Julie Van Espen en main. Steve Bakelmans a depuis avoué avoir voulu violer la jeune femme et l'avoir tuée parce qu'elle s'était vivement débattue. Déjà condamné à plusieurs reprises, entre autres pour viol, le prévenu était libre au moment des faits, dans l'attente d'une nouvelle procédure judiciaire. Le Conseil supérieur de la Justice (CSJ) a constaté divers dysfonctionnements dans la gestion du dossier de Steve Bakelmans, tant en première instance que devant la cour d'appel. (Belga)

Le jour de sa disparition, le 4 mai, la jeune femme de 23 ans devait rejoindre des amies à vélo à Anvers depuis la commune de Schilde. Le lendemain, des vêtements tachés de sang et le panier de sa bicyclette avaient été retrouvés à proximité du canal Albert, où son GSM avait également émis un dernier signal. Son corps a finalement été découvert le 6 mai dans le canal Albert à Merksem, entre Schilde et Anvers. La police a arrêté le suspect le même jour. Il avait été filmé en rue, le panier du vélo de Julie Van Espen en main. Steve Bakelmans a depuis avoué avoir voulu violer la jeune femme et l'avoir tuée parce qu'elle s'était vivement débattue. Déjà condamné à plusieurs reprises, entre autres pour viol, le prévenu était libre au moment des faits, dans l'attente d'une nouvelle procédure judiciaire. Le Conseil supérieur de la Justice (CSJ) a constaté divers dysfonctionnements dans la gestion du dossier de Steve Bakelmans, tant en première instance que devant la cour d'appel. (Belga)