José Happart, président de Liege Airport prochainement remplacé par l'ancienne ministre cdH Marie-Dominique Simonet, se désiste de son pourvoi en cassation et accepte son renvoi en correctionnelle afin de produire de nouvelles pièces et démontrer une instruction à charge, indique le quotidien. "Nous avons effectivement fait une action de désistement sans reconnaissance préjudiciable afin de produire de nouvelles pièces qui confirment l'absence d'impartialité dans le chef de l'expert (judiciaire qui a travaillé sur son dossier, ndlr). Nous voulons les produire devant les juridictions de fond", a déclaré son avocat Me Philippe Zevenne. Luc Partoune, directeur général de l'aéroport, accepte pour sa part une transaction pénale. (Belga)

José Happart, président de Liege Airport prochainement remplacé par l'ancienne ministre cdH Marie-Dominique Simonet, se désiste de son pourvoi en cassation et accepte son renvoi en correctionnelle afin de produire de nouvelles pièces et démontrer une instruction à charge, indique le quotidien. "Nous avons effectivement fait une action de désistement sans reconnaissance préjudiciable afin de produire de nouvelles pièces qui confirment l'absence d'impartialité dans le chef de l'expert (judiciaire qui a travaillé sur son dossier, ndlr). Nous voulons les produire devant les juridictions de fond", a déclaré son avocat Me Philippe Zevenne. Luc Partoune, directeur général de l'aéroport, accepte pour sa part une transaction pénale. (Belga)