Qualifié dixième, le pilote de la Renault partira finalement quinzième suite à un changement de boîte de vitesses sur sa R.S. 17. Tout bénéfice pour l'Espagnol Fernando Alonso (McLaren-Honda), le Français Romain Grosjean (Haas-Ferrari), le Danois Kevin Magnussen (Haas-Ferrari), l'Espagnol Carlos Sainz (Toro Rosso-Renault) et l'Allemand Lance Stroll (Williams-Mercedes), qui gagnent chacun une place. Alonso s'élancera finalement de la dixième position, au côté du Français Esteban Ocon (Force India-Mercedes). Palmer est le sixième pilote sanctionné après le Russe de Toro Rosso Daniil Kvyat (20 places pour avoir changé des éléments de son moteur), le Brésilien de Williams Felipe Massa (5 places, refus de ralentir sous drapeau jaune), le Belge de McLaren-Honda Stoffel Vandoorne (65 places, double changement de moteur et de boîte de vitesses), le Suédois de Sauber Marcus Ericsson (5 places, boîte de vitesses) et son coéquipier allemand Pascal Wehrlein (5 places, boîte de vitesses). (Belga)

Qualifié dixième, le pilote de la Renault partira finalement quinzième suite à un changement de boîte de vitesses sur sa R.S. 17. Tout bénéfice pour l'Espagnol Fernando Alonso (McLaren-Honda), le Français Romain Grosjean (Haas-Ferrari), le Danois Kevin Magnussen (Haas-Ferrari), l'Espagnol Carlos Sainz (Toro Rosso-Renault) et l'Allemand Lance Stroll (Williams-Mercedes), qui gagnent chacun une place. Alonso s'élancera finalement de la dixième position, au côté du Français Esteban Ocon (Force India-Mercedes). Palmer est le sixième pilote sanctionné après le Russe de Toro Rosso Daniil Kvyat (20 places pour avoir changé des éléments de son moteur), le Brésilien de Williams Felipe Massa (5 places, refus de ralentir sous drapeau jaune), le Belge de McLaren-Honda Stoffel Vandoorne (65 places, double changement de moteur et de boîte de vitesses), le Suédois de Sauber Marcus Ericsson (5 places, boîte de vitesses) et son coéquipier allemand Pascal Wehrlein (5 places, boîte de vitesses). (Belga)