Moon Jae-in et Kim Yong Nam, dont la fonction est avant tout protocolaire, encourageront leur équipe lors du match qui se disputera en soirée à Gangneung contre la Suisse, ajoute l'agence, citant la Maison Bleue, la présidence sud-coréenne. Aucune mention n'est faite de Kim Yo Jong, la soeur du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un qui fait également partie de la délégation nord-coréenne et sur laquelle tous les regards sont braqués. Avec ce match, c'est la première fois en 27 ans que les deux Corées concourront du même côté. La veille, les athlètes des deux pays avaient défilé ensemble derrière une bannière de l'unification à la cérémonie d'ouverture des JO. Cette équipe unie ne fait cependant pas que des heureux en Corée du Sud, où certains opposants au gouvernement l'accusent d'avoir sacrifié la possibilité de ses propres athlètes de se produire dans l'arène olympique sur l'autel de la politique. (Belga)

Moon Jae-in et Kim Yong Nam, dont la fonction est avant tout protocolaire, encourageront leur équipe lors du match qui se disputera en soirée à Gangneung contre la Suisse, ajoute l'agence, citant la Maison Bleue, la présidence sud-coréenne. Aucune mention n'est faite de Kim Yo Jong, la soeur du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un qui fait également partie de la délégation nord-coréenne et sur laquelle tous les regards sont braqués. Avec ce match, c'est la première fois en 27 ans que les deux Corées concourront du même côté. La veille, les athlètes des deux pays avaient défilé ensemble derrière une bannière de l'unification à la cérémonie d'ouverture des JO. Cette équipe unie ne fait cependant pas que des heureux en Corée du Sud, où certains opposants au gouvernement l'accusent d'avoir sacrifié la possibilité de ses propres athlètes de se produire dans l'arène olympique sur l'autel de la politique. (Belga)