Le 13 octobre dernier, François avait ouvert la voie à la béatification du 263e pape de l'Église catholique en reconnaissant un miracle attribué à son intercession, une condition indispensable pour être élevé au rang de bienheureux. Le miracle attribué à Albino Luciani, de son vrai nom, est la guérison inexpliquée le 23 juillet 2011 à Buenos Aires d'une fillette de 11 ans gravement malade et qui était mourante mais se serait rétablie grâce aux prières du prêtre local invoquant le pape Jean-Paul Ier. Jean-Paul Ier, surnommé "le pape bon" ou "le pape au sourire", a été le dernier pape italien et l'un des plus éphémères. Élu en août 1978 à l'âge de 65 ans, il est décédé 33 jours et six heures plus tard, apparemment des suites d'un infarctus. Aucune autopsie n'a cependant été menée pour confirmer les causes de sa mort. (Belga)

Le 13 octobre dernier, François avait ouvert la voie à la béatification du 263e pape de l'Église catholique en reconnaissant un miracle attribué à son intercession, une condition indispensable pour être élevé au rang de bienheureux. Le miracle attribué à Albino Luciani, de son vrai nom, est la guérison inexpliquée le 23 juillet 2011 à Buenos Aires d'une fillette de 11 ans gravement malade et qui était mourante mais se serait rétablie grâce aux prières du prêtre local invoquant le pape Jean-Paul Ier. Jean-Paul Ier, surnommé "le pape bon" ou "le pape au sourire", a été le dernier pape italien et l'un des plus éphémères. Élu en août 1978 à l'âge de 65 ans, il est décédé 33 jours et six heures plus tard, apparemment des suites d'un infarctus. Aucune autopsie n'a cependant été menée pour confirmer les causes de sa mort. (Belga)