L'ancien judoka et ex-membre du parti libéral Open Vld, avait déjà rallié la N-VA en 2006, mais brièvement. Le CD&V, qui formait alors un cartel avec les nationalistes, voyait d'un mauvais oeil cette alliance. "Il y a eu des discussions entre ma personne, Bart De Wever, Theo Francken et Jan Jambon" concernant M. Dedecker, a commenté Sander Loones.

Le fait que certains au sein du parti étaient opposés à sa candidature explique en partie qu'il soit présent en tant qu'indépendant. "Il conservera sa liberté de parole et pourra exprimer ses opinions", a ajouté M. Loones. Par le passé, M. Dedecker a émis à plusieurs reprises des critiques envers la politique menée par la N-VA en Flandre.

S'il reconnaît avoir hésité à se présenter sur la liste des nationalistes flamands, il semble désormais convaincu d'avoir fait le bon choix. "Je pourrai m'exprimer sans limitation à la Chambre. J'ai convenu cela avec mes amis Theo Francken et Bart De Wever. Si cela n'avait pas été le cas, je ne l'aurai pas fait", a-t-il précisé au quotidien Het Laatste Nieuws.

L'ancien judoka et ex-membre du parti libéral Open Vld, avait déjà rallié la N-VA en 2006, mais brièvement. Le CD&V, qui formait alors un cartel avec les nationalistes, voyait d'un mauvais oeil cette alliance. "Il y a eu des discussions entre ma personne, Bart De Wever, Theo Francken et Jan Jambon" concernant M. Dedecker, a commenté Sander Loones. Le fait que certains au sein du parti étaient opposés à sa candidature explique en partie qu'il soit présent en tant qu'indépendant. "Il conservera sa liberté de parole et pourra exprimer ses opinions", a ajouté M. Loones. Par le passé, M. Dedecker a émis à plusieurs reprises des critiques envers la politique menée par la N-VA en Flandre. S'il reconnaît avoir hésité à se présenter sur la liste des nationalistes flamands, il semble désormais convaincu d'avoir fait le bon choix. "Je pourrai m'exprimer sans limitation à la Chambre. J'ai convenu cela avec mes amis Theo Francken et Bart De Wever. Si cela n'avait pas été le cas, je ne l'aurai pas fait", a-t-il précisé au quotidien Het Laatste Nieuws.