Le sujet de la taxation au kilomètre ne s'est pas retrouvée dans le texte de l'accord de gouvernement wallon, scellé en début de semaine. A Bruxelles, pourtant, où Ecolo fait partie de la majorité, on menace d'avancer seul, sans les autres Régions. "La Wallonie a une longue tradition de dialogue avec ses voisins. Nous dialoguerons. La réalité en Wallonie n'est pas la même", estime Jean-Marc Nollet. Il en appelle donc à la concertation et invite la Flandre dans ce cadre. "On arrivera à une solution si une Région n'impose pas son point de vue à d'autres", dit-il. Pour le co-président d'Ecolo, "l'enjeu n'est pas d'aboutir à 100 personnes qui renoncent à la voiture mais que 100.000 personnes utilisent beaucoup moins leur voiture".