Le sujet de la taxation au kilomètre ne s'est pas retrouvée dans le texte de l'accord de gouvernement wallon, scellé en début de semaine. A Bruxelles, pourtant, où Ecolo fait partie de la majorité, on menace d'avancer seul, sans les autres Régions. "La Wallonie a une longue tradition de dialogue avec ses voisins. Nous dialoguerons. La réalité en Wallonie n'est pas la même", estime Jean-Marc Nollet. Il en appelle donc à la concertation et invite la Flandre dans ce cadre. "On arrivera à une solution si une Région n'impose pas son point de vue à d'autres", dit-il. Pour le co-président d'Ecolo, "l'enjeu n'est pas d'aboutir à 100 personnes qui renoncent à la voiture mais que 100.000 personnes utilisent beaucoup moins leur voiture".

Le sujet de la taxation au kilomètre ne s'est pas retrouvée dans le texte de l'accord de gouvernement wallon, scellé en début de semaine. A Bruxelles, pourtant, où Ecolo fait partie de la majorité, on menace d'avancer seul, sans les autres Régions. "La Wallonie a une longue tradition de dialogue avec ses voisins. Nous dialoguerons. La réalité en Wallonie n'est pas la même", estime Jean-Marc Nollet. Il en appelle donc à la concertation et invite la Flandre dans ce cadre. "On arrivera à une solution si une Région n'impose pas son point de vue à d'autres", dit-il. Pour le co-président d'Ecolo, "l'enjeu n'est pas d'aboutir à 100 personnes qui renoncent à la voiture mais que 100.000 personnes utilisent beaucoup moins leur voiture".