"Je vois quatre Régions forte pour un pays fort. Ceux qui parlent de refédéraliser des compétences ont tort. Il faut rendre ce pays plus efficace", assène le ministre. Pour lui, le débat doit avoir lieu "dans la sérénité et la confidentialité". "Le confédéralisme, ça ne veut strictement rien dire", ajoute le libéral.

"Il ne s'agit pas d'organiser les choses en montant les Régions les unes contre les autres. Elles doivent être sur un pied d'égalité et pouvoir travailler ensemble. Il faudra aussi garder les liens entre francophones", préconise-t-il.

Belga

"Je vois quatre Régions forte pour un pays fort. Ceux qui parlent de refédéraliser des compétences ont tort. Il faut rendre ce pays plus efficace", assène le ministre. Pour lui, le débat doit avoir lieu "dans la sérénité et la confidentialité". "Le confédéralisme, ça ne veut strictement rien dire", ajoute le libéral. "Il ne s'agit pas d'organiser les choses en montant les Régions les unes contre les autres. Elles doivent être sur un pied d'égalité et pouvoir travailler ensemble. Il faudra aussi garder les liens entre francophones", préconise-t-il. Belga